2019 / 22 février

L’emailing


Le marketing par emailing délivre des actions parfaitement ciblées par le biais de messages envoyés à une sélection de clients qui ont donné leur accord pour les recevoir. Il y a donc une réceptivité et également une sensation que le message est personnellement adressé.

Le marketing par email est surtout destiné à faire de la vente en ligne et à fidéliser.

Quels sont les différents types d’emailing?

  • L’email de bienvenue
  • La newsletter d’information (votre activité par exemple)
  • La newsletter commerciale/marketing (promotion de produits, offre contextualisée)
  • Lead-nuturing (focus sur une/des thématiques à valeur ajoutée intégrés dans un workflow d’inbound marketing)
  • l’email transactionnel (lors de commande : abandon de panier, félicitation après un premier achat…)
  • L’email de remerciement

Composition du message promotionnel

L’objet de l’emailing 

il s’agit d’indiquer au destinataire comment le contenu du message peut lui être bénéfique, les profits potentiels (« rabais » « économisez » «réduction de  » ) . Il y a aussi une information quant au contenu il va de soi. Le message ne doit pas dépasser 50 caractères. Si possible, il faut insérer le nom du destinataire pour apporter encore plus de personnalisation.

Contenu de l’emailing 

Il faut adapter le gabarit de sa newsletter en fonction du type d’emailing.

Par exemple, une image, un titre pour une information transmise.

Pour l’emailing commercial, il faut privilégier la qualité à la quantité des visuels. Il est préférable de faire des offres par gamme ou contextuelle que de faire une présentation de très nombreux produits. Il faut bien mettre en avant l’avantage proposé au client pour qu’il puisse le voir en un coup d’œil.

Il faut toujours bien respecter sa charte graphique pour rassurer le client.

Best practices

  • La bonne fréquence d’envoi est « assez souvent pour ne pas être oublié, mais pas trop souvent pour ne pas déranger ». On peut également demander au client la fréquence à laquelle il veut recevoir une newsletter.
  • L’heure d’envoi dépend de la cible (étudiant, salarié, parents…). On dit souvent vers 8h00 du matin (métro) et 14h00 (après le déjeuner).
  • Le jour d’envoi dépend également de la cible…Il vaut mieux éviter le lundi car le début de semaine est généralement chargé. Le vendredi peut être un jour plus calme également.

Pratiques à éviter 

  • Ecrire l’objet en majuscules
  • Utiliser des caractères spéciaux et de ponctuations
  • Utiliser le mot gratuit dans l’objet
  • Il faut que le contenu proposé dans l’email soit en adéquation avec ce que les abonnés voulaient recevoir.

Suivi des performances des mailings

Le taux de délivrabilité

C’est une mesure qui indique quelle proportion des messages envoyés est arrivée à bon port.

Taux d’ouverture

C’est le pourcentage de messages ouverts.

Taux d’ouverture (%) = nombre d’ouverture de l’email / nombre d’emails envoyés *100

Taux de clics

Le destinataire a ouvert le message et cliqué sur un lien.

Taux de clic (%) = nombre de clics sur un lien dans un email / nombre d’emails envoyés *100

Taux de conversion

On calcule cela en divisant le nombre total de conversions/nombre de messages reçus.

Taux de résiliation

C’est le pourcentage d’abonnés qui demandent à être retirés de votre liste de mailing.

Calendrier du suivi d’un e-mail

Pour vérifier les résultats il ne faut éviter aller au-delà de 72 h. Apres il y aura tjs des ouvertures mais ce ne sera pas significatif. On peut mesurer plusieurs fois, au bout de 24h, 48 et 72h.Le 3ème jours on aura pratiquement un chiffre définitif.

Quelques statistiques ( source Sendingblue, étude Litmus 2018)

Taux d’ouverture et taux de clic moyens : B2B vs B2C

Taux d’ouverture et taux de clics moyens par secteur / industrie

Taux d’ouverture et taux de clic moyens : emails transactionnels vs emails marketing

Comments are closed.